La médecine esthétique ?

La tendance n'est plus au bistouri...

 

Freiner les marques du temps sans passer par les mains d'un chirurgien, ni d'un anesthésiste : peut-on y croire ?

 

En effet, grâce aux gestes techniques ultrasophistiqués, de plus en plus de patientes et même de patients sont tentés par l'expérience...

De la révolutionnaire toxine botulique qui bloque les rides du front et pattes d'oie, en passant par les peelings et les lasers de pointe, les méthodes se diversifient pour freiner les marques du temps sans recourir à la chirurgie.

 

La tendance n’est plus au bistouri, mais davantage à la médecine esthétique, c’est à dire l’ensemble des gestes et traitements non invasifs permettant de contrer les effets du temps et de corriger des disgrâces physiques.

 

Les effets de ces différentes techniques sont limités dans le temps, elles doivent être renouvelées tous les 6 à 18 mois, en toute sécurité.

 

Elles forment un excellent moyen de prévention et de retardement des premiers signes de l'âge.

 

Voici un aperçu des différentes techniques réalisées à l'espace médical Rogier, et les réponses aux questions de nos patients qui envisagent de faire « un petit quelque chose » :

Les différents types d'injections pour traiter les rides

Distinguer les types de rides

Les rides d'expression sont situées dans la moitié supérieure du visage. Elles sont dues aux interactions entre la peau et les muscles sous-jacents. Ces rides apparaissent chaque fois que l'on relève les sourcils. Après un certain temps, elles restent apparentes même au repos.

 

Les rides constitutionnelles sont les sillons, les creux et les ridules qui s'installent progressivement sur le visage.

Les rides d'expression seront le plus souvent traitées au Botox. Les rides constitutionnelles, elles, seront traitées par comblement local à l'aide d'implants « transitoires » notamment l'acide hyaluronique. Les ridues seront traitées par le Mésolift, des injections plus superficielles d'acide hyaluronique et d'un cocktail vitaminé.

 

La conjugaison de la toxine botulique, de l'acide hyaluronique et du Mésolift vont permettre de corriger tous les types de rides :

 

  • Rides de surface (ridules qui donnent un aspect froissé)
  • Rides horizontales du front
  • Rides du lion (entre les sourcils)
  • Ouverture des sourcils
  • Pattes d’oies (au coin des yeux)
  • Plis d’amertume (sourire tombant)
  • Sillons nasogéniens,
  • « Code barre » (ridules verticales au-dessus de la lèvre),
  • Contour des lèvres, regonflement et ourlet.

Les différents produits injectables et leur fonctionnement

Le Botox (toxine botulique)

La toxine botulique bloque les terminaisons neuromusculaires (jonctions entre nerfs et muscles permettant la contraction des muscles). De ce fait, elle diminue la puissance de contraction des muscles, sans les paralyser, ce qui garantit un résultat naturel.

 

La toxine botulique est utilisée depuis plusieurs décennies : aucune incidence de santé n'a été observée. Les injections sont peu douloureuses et ne nécessitent pas d'anesthésie, le retour à la vie sociale est immédiat.

 

Après les injections, les ecchymoses sont rares. De légers maux de tête pendant deux à trois jours sont possibles.

 

Les résultats sont visibles entre le deuxième et le cinquième jour, et définitifs après quinze jours. Ils persisteront plusieurs mois, puis disparaîtront progressivement entre le quatrième et le septième mois. Le traitement peut être répété tous les 4 à 6 mois.

L'acide hyaluronique

Naturellement présent dans l'organisme, l'acide hyaluronique est très efficace pour le comblement des rides du visage, l’élimination des ridules et la redéfinition du contour du visage. Non allergisant, il est totalement biodégradable.

 

Une fois injecté, il retient l'eau et regonfle les rides.

 

Les résultats sont visibles immédiatement. Ils persisteront plusieurs mois, puis disparaîtront progressivement. Après cette période, le traitement peut être répété.

 

L'acide hyaluronique ne présente aucune toxicité pour le corps.

 

Après l'injection, et du fait de l'action de l'aiguille, de légers gonflements, une douleur locale ou une démangeaison peuvent survenir, qui disparaissent spontanément 24 à 48 heures après l'injection, sept jours maximum.

 

Une nouvelle séance d'injection peut être réalisée six à douze mois après le traitement initial, six mois après le remodelage des lèvres.

Le Mésolift

Le Mésolift se révèle efficace sur les fines ridules du visage, du cou et du décolleté, ainsi que pour corriger un teint gris et terne, une peau déshydratée, abimée par le tabac ou l’excès de soleil, ou par un eczéma sec.

 

Le résultat est un coup d'éclat immédiat, une peau plus tonique, plus élastique. Elle est comme rajeunie, plus claire et plus transparente.

 

La technique consiste à injecter dans le derme un cocktail d'actifs spécifiques. Une fois au cœur des cellules, les actifs agiront pour redynamiser, revitaliser, ou réhydrater la peau.

 

Le mélange injecté est composé d’acide Hyaluronique : (booste l'élasticité de la peau et rétablit le taux d'hydratation), de vitamines, d’acides aminés (réparent les tissus abîmés), de sels minéraux (augmentent les activités cellulaires), de coenzymes (augmentent la vitesse de reconstruction tissulaire), et d’acides nucléiques (stimulent la synthèse des protéines nobles du derme).

 

La durée du traitement est de 30 minutes environ. Il n'est pas douloureux, le retour à la vie normale est immédiat.

 

De légères rougeurs peuvent apparaître, ainsi que des oedèmes, qui disparaitront rapidement.

 

4 à 6 séances sont nécessaires, espacées de trois à quatre semaines, pour confirmer les résultats, puis une séance d’entretien tous les six mois est recommandée.

Les autres techniques de médecine esthétique et leurs applications

Les peelings

A tout âge, le peeling dermatologique donne un coup d'éclat aux peaux fatiguées. De plus en plus pratiqué, il rajeunit visiblement la peau et atténue ou fait disparaître, sans bistouri, les rides et imperfections cutanées.

 

Le peeling dermatologique consiste à appliquer sur la peau une substance chimique favorisant une exfoliation de ses couches superficielles. Les cellules les plus endommagées de l'épiderme sont éliminées, et la régénération des couches profondes est stimulée. Cette réaction entraîne une sensation de picotement ou de brûlure.

 

Ce « peeling chimique » ne doit pas être confondu avec le « peeling mécanique » (dermabrasif) qui vise à « poncer » les microreliefs de l'épiderme.

 

Le peeling dermatologique élimine ou atténue fortement les rides, ridules, pores dilatés, taches brunes, cicatrices, teints ternes des fumeuses ou abimés par le soleil.

 

C’est un véritable rajeunissement, la peau visiblement plus hydratée, plus lumineuse, le teint unifié. Selon le profil du patient, l’Espace Médical Rogier optera pour un peeling superficiel, moyen ou profond :

 

Le peeling superficiel efface les imperfections superficielles et convient à tous les types et couleurs de peaux.

 

Les préparations utilisées, à base d'acide glycolique, favorisent le traitement d'un certain nombre d'affections de la peau : hyperpigmentation, peaux sèches et grasses, altérations dues aux ultraviolets, ichtyose, troubles de la kératinisation, l'acné rétentionnelle, la xérose, et l'acné avec microkystes fermés.

 

4 ou 5 séances réparties sur un mois, d’une durée de 20 minutes environ chacune permettent un résultat optimal.

 

Le peeling moyen se pratique à l’aide d'acide trichloracétique, qui agit jusqu'au derme. Ce type de peeling gomme les imperfections plus marquées comme les rides profondes ou les taches pigmentaires, élimine les rides superficielles sous les paupières inférieures ou autour de la bouche. Il affine le grain de la peau, raffermit le cou et soulage les peaux grasses.

 

Une séance dure 40 minutes environ. Le jour même surviennent rougeurs et érythème léger. Le lendemain, une sensation de tiraillement nécessite l'application d'une crème spécifique. Les jours suivants se forment des petites croûtes et desquamations de la peau, durant une huitaine de jours.

 

Après environ une semaine, la peau se détache et pèle, laissant place à une nouvelle peau plus jeune, plus lisse, plus uniforme.

 

Le peeling profond se pratique avec de l'acide trichloracétique à forte concentration ou avec du phénol, et vise plus spécifiquement les personnes de plus de 45 ans. Il élimine les rides, les taches brunes dues au vieillissement, les cicatrices, même im-portantes. Pratiqué sous anesthésie locale, il entraîne des rougeurs de peau qui disparaissent au bout de deux mois.

 

Nettement plus lourd, ce traitement est efficace notamment pour traiter les altérations dues au soleil.

 

Les suites sont désagréables. Le visage est gonflé, le patient a du mal à parler. Il se nourrit essentiellement d'aliments liquides pour éviter de mâcher. Le lendemain, dès que le pansement est enlevé, le chirurgien applique une poudre cica-trisante jaune. Cette poudre va former un masque, sous lequel s'effectuera la régénération cellulaire. Ce masque sera gardé pendant environ une semaine.

 

Il faudra attendre deux mois environ pour constater le résultat optimal.

 

L’opération est douloureuse, le retour à la vie normale prend 3 semaines à 2 mois, mais le résultat est spectaculaire, le rajeunissement est époustouflant.

La Mésothérapie

Cette technique consiste à injecter localement des substances lipolytiques (c'est-à-dire qui détruisent les graisses), qui agissent sur l'aspect « peau d'orange », mais aussi sur le volume : la lipodissolution diminue l'œdème, et restaure une microcirculation efficace qui favorise la fonte des graisses.

 

La tonicité et l'élasticité des tissus sont restaurés.

 

Il faut compter 3 à 4 séances d'une vingtaine de minutes, espacées de quinze jours puis tous les mois en traitement principal.

 

Des rougeurs, hématomes, et démangeaisons sont possibles mais temporaires.

 

La mésothérapie ne permet de traiter que des petites zones cellulitiques localisées.

 

Elle sera efficace pour peaufiner le résultat après un régime, ou affiner des régions difficilement accessibles par lipo-aspiration (petit ventre rond, « banane sous-fessière», face interne des genoux). Ses effets sont limités dans le temps.

 

Elle ne nécessite aucune anesthésie mais est considérée comme assez douloureuse.

Le PRP (Plasma Riche en Plaquette)

Il s'agit de réinjecter le propre sérum du patient, après l'avoir enrichi en plaquettes. Ce sérum enrichi agit comme un produit de bio-stimulation, de comblement et de régénération.

 

Le PRP étant obtenu par prise de sang, cette méthode est parfaitement naturelle et a pour avantage d'être biocompatible à 100 %. Les cellules qui ont reçus du PRP obtiennent la capacité de retrouver fraîcheur et tonicité.

 

C’est le traitement adapté pour obtenir un effet rajeunissant et embellissant pour la peau du cou, du décolleté, du dos des mains et du visage. La densité et l’élasticité de la peau sont nettement améliorées, la régénération du collagène et des fibres élastiques est augmentée.

 

Le plasma incorpore des hormones, des protéines, des sels minéraux, des substances nutritives et des vitamines, éléments essentiels pour une nouvelle prolifération cellulaire.

 

La séance commence par un prélèvement sanguin, ensuite passé en centrifugeuse afin d'isoler le PRP. Le PRP sera injecté en 2 séances espacées de quatre semaines environ.

 

Il s'agit d'un véritable rajeunissement cutané : la peau est plus radieuse, le visage retrouve sa jeunesse et la prolonge. Le relâchement cutané se réduit et la peau gagne en élasticité.

ULTRA LIFTING / ULTRASONS HIFU

Le HIFU, ou ultrason focalisé, est une technique non invasive utilisée pour obtenir un effet lifting.

 

Les ultrasons vont opérer à différentes profondeurs de la peau afin d’entrainer une régénération tissulaire ainsi que la synthèse de collagène. La peau se trouve tendue à nouveau, le derme épaissi. L’ovale du visage est redessiné, double menton et bajoues sont atténués. L’effet se perçoit sur le cou et le décolleté.

 

Cette technique s’emploie sur tout type de peau et à n’importe quel période de l’année. Une seule séance suffit souvent. Les effets sont perceptibles de façon nette après six semaines à trois mois.

 

Le traitement est sûr, efficace et indolore, sans éviction sociale, pour des résultats visibles rapidement. Quels que soient vos souhaits, l’Espace Médical Rogier dispose des équipements et de l’expérience nécessaires pour vous dispenser les soins adaptés à votre profil.

La médecine esthétique par injections à Liège Espace Rogier