Cellulite

La cellulite

La cellulite est un problème bien connu des femmes.

Médicalement, elle est connue sous les noms de : graisse hypolipolytique, lipodystrophie, panniculite ou enfin panniculopathie oedemateuse fibro-sclerose.

Il s'agit de graisse ayant un aspect très particulier causé par des fibres de tissu conjonctif de très petite taille.

Les fibres de tissus conjonctifs vont se comporter comme un filet qui va adhérer à la peau et aux muscles. Ce « filet » va alors retenir la graisse, et empêcher celle-ci de descendre dans le bas des cuisses. Au fur et à mesure que la graisse s'accumule, le « filet » va devoir s'épaissir afin de contrebalancer l'augmentation du poids et du volume des cellules graisseuses.

La cellulite est liée à trois phénomènes :

Cette situation à pour conséquence une évolution de la cellulite selon trois modes.

1) déséquilibre hormonal pour la lipolyse et la lipogénèse adipocytaire ;
2) inflammation des tissus conjonctifs, responsables d'un réseau trabéculaire emprisonnant des lobules de graisses ;
3) trouble veino-capillaire.

La cellulite est présente à deux niveaux :

1) Superficiel

Les nombreux vaisseaux et trabécules conjonctives au niveau superficiel de la peau, provoquant la peau d'orange (réceptive à l'application de produits topiques), mettent en évidence l'excès de graisse dans la couche superficielle.

2) Profond

Les formes amenant à un recours à la lipostructure sont causées par une concentration de la graisse dans la couche profonde.

Les stades de la cellulite

Stades 1 et 2

Aspect pathologique : stade I cellulite oedème

 

Pour ces deux stades, la cellulite à un aspect d'œdème. Les capillaires et les veinules vont subir une stase, conduisant à une permabilité endothéliale anormale, et à une invasion du tissu.

cellu01.jpg
cellu01.jpg
cellu02.jpg
cellu02.jpg

STADE III

Formation de micronodules.

 

Lors de ce stade, une partie des cellules adipeuses altérées vont être isolée du contexte tissulaire, puis être entourées par une capsule composée de fibrilles collagènes sclérosées et sans vaisseaux.

 

cellu03.jpg
cellu03.jpg
cellu04.jpg
cellu04.jpg

STADE IV

Aspects pathologiques : IV stade cellulite-formation macronodule.

 

Dans ce stade final, la cellulite va former des macronodules, ceux-ci seront issus de la fusion de micronodules de dimensions microscopiques. Cette liposclérose nodulaire est sensible et douloureuse au toucher. Il s'agit de la « painful subcutaneous nodule ».

cellu05.gif
cellu05.gif
cellu06.jpg
cellu06.jpg
Prendre rendez-vous